Sept (7) Verites a savoir sur la Colere de Dieu

La Colère de Dieu est l'événement par lequel Dieu punira le monde pour sa malice et les méchants pour leur iniquité. En ce jour-là Dieu se vengera de ceux qui vivent en toute impiété, de ceux qui sont rebelles à la vérité, de ceux qui versent le sang des innocents... Car Dieu se venge, Il se venge, et ne laisse en aucun cas impuni le méchant.

Esaïe 13 : 9-11 «9Voici, le jour de l'Éternel arrive, Jour cruel, jour de colère et d'ardente fureur, Qui réduira la terre en solitude, Et en exterminera les pécheurs. 10Car les étoiles des cieux et leurs astres Ne feront plus briller leur lumière, Le soleil s'obscurcira dès son lever, Et la lune ne fera plus luire sa clarté. 11Je punirai le monde pour sa malice, Et les méchants pour leurs iniquités ; Je ferai cesser l'orgueil des hautains, Et j'abattrai l'arrogance des tyrans. » ;

Apocalypse 6 : 15-17 «15Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. 16Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l'agneau; 17car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister? »

Il y a une chose, une chose seulement, qui fait que la Colère de Dieu fonde sur les hommes. Cette chose n’est autre que le péché. Cela peut être remarqué dans les précédents cas de colère divine dans le passé, notamment, au temps de Noé et de Lot.

Genèse 6 : 5-8 «5L'Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. 6L'Éternel se repentit d'avoir fait l'homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur. 7Et l'Éternel dit: J'exterminerai de la face de la terre l'homme que j'ai créé, depuis l'homme jusqu'au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits. 8Mais Noé trouva grâce aux yeux de l'Éternel. »

Genèse 19 : 12-13, 24-25 «Les hommes dirent à Lot: Qui as-tu encore ici? Gendres, fils et filles, et tout ce qui t'appartient dans la ville, fais-les sortir de ce lieu. Car nous allons détruire ce lieu, parce que le cri contre ses habitants est grand devant l'Éternel. L'Éternel nous a envoyés pour le détruire. Alors l'Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l'Éternel. Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre »

Conformément aux écritures, la colère de Dieu n'est destiné qu'aux méchants c'est-à-dire aux hommes et femmes qui choisissent de vivre volontairement dans le péché, dans la rébellion, ou dans l'insoumission totale à de Dieu. En ce sens aucun juste ne peut vivre la colère de Dieu. Les cas de Noé et de Lot peuvent nous aider à mieux comprendre cela.

Ezéchiel 14 : 13-14 : «13Fils de l'homme, lorsqu'un pays pécherait contre moi en se livrant à l'infidélité, et que j'étendrais ma main sur lui, -si je brisais pour lui le bâton du pain, si je lui envoyais la famine, si j'en exterminais les hommes et les bêtes, 14et qu'il y ait au milieu de lui ces trois hommes, Noé, Daniel et Job, ils sauveraient leur âme par leur justice, dit le Seigneur, l'Éternel.»

Genèse 18 : 20-33 : «20Et l'Éternel dit: Le cri contre Sodome et Gomorrhe s'est accru, et leur péché est énorme. 21C'est pourquoi je vais descendre, et je verrai s'ils ont agi entièrement selon le bruit venu jusqu'à moi; et si cela n'est pas, je le saurai. 22Les hommes s'éloignèrent, et allèrent vers Sodome. Mais Abraham se tint encore en présence de l'Éternel. 23Abraham s'approcha, et dit: Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant? 24Peut-être y a-t-il cinquante justes au milieu de la ville: les feras-tu périr aussi, et ne pardonneras-tu pas à la ville à cause des cinquante justes qui sont au milieu d'elle? 25Faire mourir le juste avec le méchant, en sorte qu'il en soit du juste comme du méchant, loin de toi cette manière d'agir! loin de toi! Celui qui juge toute la terre n'exercera-t-il pas la justice? 26Et l'Éternel dit: Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d'eux. 27Abraham reprit, et dit: Voici, j'ai osé parler au Seigneur, moi qui ne suis que poudre et cendre. 28Peut-être des cinquante justes en manquera-t-il cinq: pour cinq, détruiras-tu toute la ville? Et l'Éternel dit: Je ne la détruirai point, si j'y trouve quarante-cinq justes. 29Abraham continua de lui parler, et dit: Peut-être s'y trouvera-t-il quarante justes. Et l'Éternel dit: Je ne ferai rien, à cause de ces quarante. 30Abraham dit: Que le Seigneur ne s'irrite point, et je parlerai. Peut-être s'y trouvera-t-il trente justes. Et l'Éternel dit: Je ne ferai rien, si j'y trouve trente justes. 31Abraham dit: Voici, j'ai osé parler au Seigneur. Peut-être s'y trouvera-t-il vingt justes. Et l'Éternel dit: Je ne la détruirai point, à cause de ces vingt. 32Abraham dit: Que le Seigneur ne s'irrite point, et je ne parlerai plus que cette fois. Peut-être s'y trouvera-t-il dix justes. Et l'Éternel dit: Je ne la détruirai point, à cause de ces dix justes. 33L'Éternel s'en alla lorsqu'il eut achevé de parler à Abraham. Et Abraham retourna dans sa demeure.»

La Colère de Dieu aura lieu juste après l'enlèvement de l'Eglise (des justes) par le Seigneur Jésus-Christ. En effet l'Eglise, ensemble des justes à travers le monde, n'est pas destinée à la colère de Dieu.

1Thessaloniciens 1 : 10 : «et pour attendre des cieux son Fils, qu'il a ressuscité des morts, Jésus, qui nous délivre de la colère à venir.»

1Thessaloniciens 5 : 9 : «Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ,»

Apocalypse 15 : 1 : «Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s'accomplit la colère de Dieu.»

Par rapport à ce verset, nous peut bien remarquer qu'en cette fin des temps c’est-à-dire après l’enlèvement, la colère de Dieu va se manifester par le déversement des 7 fléaux (coupes) que tiennent les 7 anges de Dieu.

Apocalypse 16 : 1-21 : «1Et j'entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges: Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu. 2Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image. […] »

Conformément aux écritures, l’Eglise (l’ensemble des justes) ne vivra pas la Colère de Dieu ; en ce sens, aucun juste ne peut donc être présent pendant cette période de la colère de Dieu pour qu’il soit l’objet d’un quelconque rachat. D’où on ne peut parler des Chrétiens rachetés après la Colère de Dieu.

Luc 13 : 25-28 : «25Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous, étant dehors, vous commencerez à frapper à la porte, en disant: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous! il vous répondra: Je ne sais d'où vous êtes. 26Alors vous vous mettrez à dire: Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues. 27Et il répondra: Je vous le dis, je ne sais d'où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d'iniquité. 28C'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, et tous les prophètes, dans le royaume de Dieu, et que vous serez jetés dehors»

De plus les exemples de Noé et de Lot nous aident encore à comprendre de manière claire qu'après la colère ardente de Dieu qu'il n'y aura aucun racheté.

Luc 17 : 26-29 : «26Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme. 27Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche; le déluge vint, et les fit tous périr. 28Ce qui arriva du temps de Lot arrivera pareillement. Les hommes mangeaient, buvaient, achetaient, vendaient, plantaient, bâtissaient; 29mais le jour où Lot sortit de Sodome, une pluie de feu et de souffre tomba du ciel, et les fit tous périr.»

Apocalypse 6 : 12-17 : «12Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, 13et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme lorsqu'un figuier secoué par un vent violent jette ses figues vertes. 14Le ciel se retira comme un livre qu'on roule; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places. 15Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. 16Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l'agneau; 17car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister? »

De quoi nous parle ce texte ? Ce texte nous parle de la Colère de Dieu et des signes qui annonceront ou qui précéderont cette colère divine. Parmi ces signes avant-coureur de la colère de Dieu nous avons : le soleil qui devint noir (qui s’obscurci), la lune qui devint comme du sang, les étoiles qui tombent du ciel… Partons dans Matthieu 24 : 29-31.

Matthieu 24 : 29-31 : «29Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées. 30Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel, toutes les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l'homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire. 31Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu'à l'autre»

Que remarquons-nous ? Nous remarquons que les signes précurseurs de la Colère de Dieu n’apparaissent ici qu’après les jours de détresse. Or, comme nous le savons tous, ces jours de détresse ne sont autres que les jours de la Grande Tribulation. Si donc les signes annonçant la Colère de Dieu n’apparaissent qu’après les jours de la Grande Tribulation, cela revient à dire que la Colère de Dieu est un événement qui débutera juste après la grande détresse et que celui-ci est différent de la Grande Tribulation.

Apocalypse 14 : 9-10 «9Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d'une voix forte: Si quelqu'un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, 10il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l'agneau.»

Nous remarquons encore par ce texte que la Colère de Dieu est un évènement totalement différent de la Grande Tribulation. Nous lisons en effet que tous ceux-là qui adoreront la bête ou qui recevront sa marque boiront la coupe de la colère de Dieu c’est-à-dire qu’ils vivront la colère de Dieu. Or d’après les écritures (Apocalypse 13 : 12, 16) l’adoration et la marque de la bête ne seront instaurées que durant le règne de la bête c’est-à-dire pendant la grande tribulation. On comprend donc que la Colère de Dieu est un évènement différent de la Grande Tribulation et que celle-ci ne surviendra que bien après pour châtier tous ceux-là qui adoreront ou qui recevront la marque de la bête pendant la Grande Tribulation.

Apocalypse 16 : 1-2 «1Et j'entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges: Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu. 2Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image»

Que le Seigneur vous bénisse !

Télécharger cette partie de l'enseignement

A lire aussi : Sept (7) Vérités à savoir sur la Grande Tribulation