L'Enlevement de l'Eglise N°1

L'Enlèvement des Chrétiens

Bien-aimés, frères et sœurs en Jésus-Christ, que la paix et la grâce vous soient multipliées de la part de Celui qui vit éternellement notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. En Lui, s’accomplissent toutes les plus grandes et précieuses promesses de Dieu le Père, afin que par celles-ci nous devenons participants à la nature divine ; en Lui, nous avons aussi cette espérance de participer à la gloire à venir que le Père réserve à tous les saints. Que règne, puissance, gloire et sagesse n’appartiennent qu’à Lui dans tous les siècles. Amen !

Depuis sa naissance au jour de la pentecôte jusqu’à nos jours, l’Eglise de Jésus-Christ est en attente de la réalisation de l’une des plus grandes et précieuses promesses faite par son Chef Jésus-Christ : l’Enlèvement de l’Eglise. C’est sur cette promesse que l’Eglise primitive ou les premiers chrétiens en particulier étaient fortement attachés jusqu’à en faire leur raison de vivre ; car ils croyaient fermement que le Seigneur reviendrait prendre l’Eglise de leur vivant. Cependant dans l’attente de l’accomplissement de cette merveilleuse promesse, de moins en moins de chrétiens en cette fin de temps, disant même de ces quelques années restantes avant l’avènement du Fils de l’homme, du Prince de Paix, s’y attachent encore. Autrement dit, nombreux sont les chrétiens dans ces derniers jours qui ne croient plus à la promesse du Seigneur, qui ne croient même plus à Son retour : d’où l’apostasie.

Or, nous oublions très vite que le Seigneur ne tarde pas à l’accomplissement de Sa promesse. Ce qu’Il dit, Il l’accompli toujours. Bien-aimés, le but de ce message consiste à montrer que l’Enlèvement de l’Eglise aura bel et bien lieu et ceci très bientôt ; et que cela n’est pas un mythe, que la promesse est réelle, vraiment réelle.

Avant d’examiner la promesse faite par le Seigneur Jésus-Christ concernant Son retour et l’enlèvement de l’Eglise, je vous invite mes bien-aimés d’examiner avec moi le texte de 1Pierre 1 : 3-5, 10-13

1 Pierre 1 : 3-5, 10-13 : « 3Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts, 4pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, 5à vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! 10Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l'objet de leurs recherches et de leurs investigations, 11voulant sonder l'époque et les circonstances marquées par l'Esprit de Christ qui était en eux, et qui attestait d'avance les souffrances de Christ et la gloire dont elles seraient suivies. 12Il leur fut révélé que ce n'était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu'ils étaient les dispensateurs de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l'Évangile par le Saint Esprit envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards. 13C'est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus Christ apparaîtra.»

Bien-aimés, le Salut prêt à être révélé dans les derniers temps dont l’apôtre Pierre fait mention au verset 5 est directement lié à l’apparition de Jésus-Christ c’est-à-dire que ce salut ne peut être révélé qu’au jour où Jésus-Christ reviendra dans toute Sa gloire. En d’autre terme, ce Salut ne peut-être révélé que par l’enlèvement des justes. C’est ce même Salut que l’Apôtre Paul dans Romains 8 : 19 a choisi d’appeler par la révélation des fils de Dieu que la création attend voir.

Ce qui est vraiment marquant dans ce texte de 1Pierre est que les premiers prophètes qui ont existé avant nous avaient fait de ce Salut (la promesse) l’objet de leurs recherches et de leurs investigations jusqu’à vouloir sonder l’époque. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela veut tout simplement dire que ces prophètes croyaient fermement à cette Promesse du Seigneur plus que nous ; ils étaient plus déterminés à sonder cette promesse de l’enlèvement de l’Eglise que nous, et pourtant c’est à nous chrétiens des derniers jours que cette Promesse a été réservée. Par-là, nous comprenons que ces hommes de Dieu avaient plus la foi de l’enlèvement que nous.

Ce qui est encore plus bouleversant dans ce passage est que même les anges du Seigneur désirent aussi plonger leurs regards dans cette promesse, c’est-à-dire qu’eux aussi veulent comprendre la gloire cachée derrière cette promesse de l’Enlèvement de l’Eglise. Réalisez-vous donc à quel point cette promesse sur l’enlèvement de l’Eglise est grande, précieuse et glorieuse ? Si ces anges du Seigneur donnent tant d’importance à cette promesse, qu’en sera-t-il du Seigneur Jésus-Christ Lui-même qui en est l’Auteur ? Je vous laisse répondre.

Intéressons-nous à présent sur la promesse du Seigneur. Commençons par lire Jean 14 : 1-4

Jean 14 : 1-4 : « 1Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. 2Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. 4Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. »

Nous voyons dans ce texte le Seigneur Lui-même (de son vivant) parlé de Son retour et donc de l’enlèvement de l’Eglise à ses disciples. Il leur fait la promesse d’aller au près du Père dans les cieux, de nous préparer une place là-bas et ensuite revenir nous chercher. Frères et Sœurs pensez-vous que Dieu est un menteur ? Pensez-vous qu’Il peut se repentir de ces promesses qu’Il fait ? Pensez-vous que Dieu peut se tromper sur certaines choses ? Lisons Nombres 23 : 19 et Esaïe 55 : 11.

Nombres 23 : 19 : « Dieu n'est point un homme pour mentir, Ni fils d'un homme pour se repentir. Ce qu'il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu'il a déclaré, ne l'exécutera-t-il pas? »

Esaïe 55 : 11 : « Ainsi en est-il de ma parole, qui sort de ma bouche: Elle ne retourne point à moi sans effet, Sans avoir exécuté ma volonté Et accompli mes desseins.»

Bien-aimés, l’Enlèvement de l’Eglise est vraiment réel et Jésus-Christ revient très très bientôt pour prendre Son Eglise. Complétons ce passage de Jean 14 par celui des Actes 1 : 9-11.

Actes 1 : 9-11 : « 9Après avoir dit cela, il fut élevé pendant qu'ils le regardaient, et une nuée le déroba à leurs yeux. 10Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, 11et dirent: Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l'avez vu allant au ciel. »

Frères, Si nous croyons que Jésus-Christ était monté au ciel au près du Père, croyons aussi qu’Il reviendra de la même manière pour nous prendre.

Pourquoi devrions-nous croire fermement que le Seigneur reviendra enlever Son Eglise ? C’est parce que dans le passé Il avait déjà enlevé des hommes justes vers Lui. Examinons donc ces différents cas d’enlèvement.

Le premier exemple d’enlèvement est celui d’Hénoc. Lisons Genèse 5 : 22-24.

Genèse 5 : 22-24 : « 22Hénoc, après la naissance de Metuschélah, marcha avec Dieu trois cents ans; et il engendra des fils et des filles. 23Tous les jours d'Hénoc furent de trois cent soixante-cinq ans. 24Hénoc marcha avec Dieu; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit. »

Le second cas est celui du prophète Elie. Partons dans 2Rois 2 : 9-11.

2Rois 2 : 9-11 : « 9Lorsqu'ils eurent passé, Élie dit à Élisée: Demande ce que tu veux que je fasse pour toi, avant que je sois enlevé d'avec toi. Élisée répondit: Qu'il y ait sur moi, je te prie, une double portion de ton esprit! 10Élie dit: Tu demandes une chose difficile. Mais si tu me vois pendant que je serai enlevé d'avec toi, cela t'arrivera ainsi; sinon, cela n'arrivera pas. 11Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l'un de l'autre, et Élie monta au ciel dans un tourbillon. »

Le troisième cas d’enlèvement que la Bible nous donne est celui de tous les saints qui étaient morts dans l’ancienne alliance. Découvrons cela dans Matthieu 27 : 50-53 et dans Ephésiens 4 : 8-10.

Matthieu 27 : 50-53 : « 50Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit. 51Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, 52les sépulcres s'ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. 53Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. »

Ephésiens 4 : 8-10 : « 8C'est pourquoi il est dit: Étant monté en haut, il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes. 9Or, que signifie: Il est monté, sinon qu'il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre? 10Celui qui est descendu, c'est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses. »

A ces exemples, on peut ajouter l’enlèvement des deux témoins qui va avoir lieu juste peu de temps avant l’enlèvement de l’Eglise. Apocalypse 11 : 3,7, 11-12.

Apocalypse 11 : 3, 7, 11-12 : « 3Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours. 7Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l'abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera. 11Après les trois jours et demi, un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds; et une grande crainte s'empara de ceux qui les voyaient. 12Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait: Montez ici! Et ils montèrent au ciel dans la nuée; et leurs ennemis les virent»

Frères et sœurs, si le Seigneur a enlevé Hénoc à l’ancien temps, n’enlèvera-t-il pas Son Eglise en ces derniers temps ? Si le Seigneur a enlevé Elie le prophète, n’enlèvera-t-il pas Ses fidèles serviteurs ? Si le Seigneur a ressuscité et enlevé les saints qui étaient morts dans l’ancienne alliance, ne ressuscitera-t-Il pas les morts en Christ et ne les enlèvera-t-Il pas (1 Corinth 15 : 22-23)? Bien-aimés, Jésus-Christ ne change pas (Hébreux 13 : 8), ce qu’Il a fait hier, Il le fera aussi aujourd’hui. Le retour du Seigneur et l’enlèvement des saints sont réels et ceux-ci sont pour très très bientôt. Pourquoi ne pas croire à la promesse du Seigneur ? Pourquoi se laisser ébranler par les moqueries ou railleries de ce monde ? Pourquoi prêter attention aux philosophies ou doctrines perverses de ce monde qui font croire que le Seigneur de gloire Jésus-Christ ne reviendra plus ? Sachez mes bien-aimés que si vous n’avez pas la Foi de l’enlèvement, vous ne serez jamais enlevé ; car même Hénoc, le premier à être enlevé, c’est par la Foi qu’il fut enlevé.

Hébreux 11 : 5 : « C'est par la foi qu'Énoch fut enlevé pour qu'il ne vît point la mort, et qu'il ne parut plus parce Dieu l'avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu'il était agréable à Dieu. »

Mes bien-aimés, l’Enlèvement de l’Eglise ne concerne pas que les vivants restés pour l’avènement du Seigneur, mais aussi ceux qui meurent en Christ. Il s’agit de ceux qui meurent tout en restant fidèle à la Parole du Seigneur ; de ceux qui gardent le témoignage de Jésus-Christ jusqu’à leur mort. Ce sont ces morts en Christ qui seront ravis au jour de l’avènement du Fils de l’homme. La Bible témoigne que lorsque Christ paraitra, ce sont d’abord ces morts en Christ qui vont ressusciter, et nous, les vivants, se joindront à eux afin de monter dans les airs pour rencontrer le Seigneur des seigneurs Jésus-Christ. Lisons 1 Thessaloniciens 4 : 13-17.

1 Thessaloniciens 4 : 13-17 : « 13Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l'ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n'ont point d'espérance. 14Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu'il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. 15Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d'après la parole du Seigneur: nous les vivants, restés pour l'avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts. 16Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d'un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. 17Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.»

Ayons donc cette espérance que si on meurt en Christ avant l’enlèvement de l’Eglise, qu'on sera enlevé ; car comme la Parole le souligne si nous croyons que Christ est mort et ressuscité, croyons aussi qu’Il ressuscitera Ses morts au Jour de Son avènement.

Jean 6 : 40 : « La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour. »

Si ce n’est donc que dans cette vie que nous croyons en Jésus-Christ nous sommes les plus malheureux nous déclare 1 Corinthiens 15 : 19. Lisons ce passage mais à partir du verset 16 jusqu’au verset 23.

1 Corinthiens 15 : 19-23 : « 16Car si les morts ne ressuscitent point, Christ non plus n'est pas ressuscité. 17Et si Christ n'est pas ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés, 18et par conséquent aussi ceux qui sont morts en Christ sont perdus. 19Si c'est dans cette vie seulement que nous espérons en Christ, nous sommes les plus malheureux de tous les hommes. 20Mais maintenant, Christ est ressuscité des morts, il est les prémices de ceux qui sont morts. 21Car, puisque la mort est venue par un homme, c'est aussi par un homme qu'est venue la résurrection des morts. 22Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, 23mais chacun en son rang. Christ comme prémices, puis ceux qui appartiennent à Christ, lors de son avènement. »

Ceux qui mourront en Christ avant l’enlèvement de l’Eglise peuvent donc se rassurer qu’ils seront tout d’abord ressuscités puis enlevés dans les airs pour rencontrer l’Epoux. Alors heureux dès à présent les morts en Christ. Soyez consolés !

1 Corinthiens 15 : 39-44 : « 39Toute chair n'est pas la même chair; mais autre est la chair des hommes, autre celle des quadrupèdes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons. 40Il y a aussi des corps célestes et des corps terrestres; mais autre est l'éclat des corps célestes, autre celui des corps terrestres. 41Autre est l'éclat du soleil, autre l'éclat de la lune, et autre l'éclat des étoiles; même une étoile diffère en éclat d'une autre étoile. 42Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible; 43il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force; 44il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel.»

Bien-aimés, sachez que le jour où nous monterons pour rencontrer notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ dans les airs, nous n’aurons plus ces corps corruptibles (charnels), car le Seigneur, le Dieu Tout puissant, revêtira chacun de nous d’un nouveau corps que nous appelons Corps glorieux. Que ce soient les morts en Christ ou les vivants, tous seront revêtus de ce Corps glorieux. Comme nous venons de le lire, il s’agit d’un Corps incorruptible comme celui qu’avait Adam avant sa chute ; il s’agit d’un Corps immortel, glorieux, rayonnant. En un mot il s’agit d’un Corps spirituel. Après l’enlèvement de l’Eglise nous serons appelés à vivre éternellement au côté de Dieu, or avec ce présent corps mortel et corruptible voué à la destruction, cela impossible : d’où nous serons tous changés pour rencontrer l’Epoux. Ce corps mortel deviendra ainsi immortel ; ce corps corruptible deviendra ainsi corruptible ; ce présent corps animal deviendra spirituel.

1 Corinthiens 15 : 51-54 : « 51Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. 53Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l'immortalité. 54Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. »

En gros retenez mes bien-aimés qu’à l’enlèvement de l’Eglise nous serons comme des anges.

Matthieu 22 : 30 : « Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. »

Que le Seigneur vous bénisse !

Télécharger cette partie de l'enseignement